Les questions
que vous vous
posez

Oui. Ces compétences font partie du socle commun de Connaissances de Culture et de Compétences de l’EN au titre du Vivre Ensemble. Elles sont considérées partout comme un facteur clé du bien-être, mais aussi de l’épanouissement et de la réussite future des enfants.

Nous vivons tous, petits et grands, dans un monde qui change vite, avec des enjeux difficiles. Un monde survolté, avec une surabondance d’écrans et d’images qui génère beaucoup de tensions et de stress. Apprendre à nous arrêter et à nous poser nous aide à garder notre équilibre et notre bien-être au quotidien.

Quelque-chose de pratique, c’est une chose simple et qui nous est utile dans la vie quotidienne. Les pratiques proposées dans le programme entrainent le sens de l’équilibre attentionnel – une expression inventée par Jean-Philippe Lachaux, chercheur en neurosciences. On apprend comment diriger son attention et comment la stabiliser. On apprend à revenir lorsqu’elle a décroché. Comme pour l’équilibre à vélo, ce sens s’éveille du simple fait d’essayer, et de répéter l’exercice.

Savoir faire attention conditionne tous les apprentissages, aussi bien intellectuels, physiques, qu’émotionnels ou relationnels. William James, le père de la psychologie cognitive, écrivait : « une éducation qui développerait la faculté d’attention serait l’éducation par excellence ».

Lorsque vous commencez une aventure, il vous suffit de regarder la vidéo et de lire le guide pour le dialogue dans la classe. Une fois cette étape franchie, répartissez dans la quinzaine qui suit les activités – apprentissage de la chanson, écoute de la pratique de calme et d’attention, activités en groupe ou en autonomie… 

Ne vous inquiétez pas si vous tâtonnez un peu au début. Vous aiderez beaucoup les enfants en acceptant de découvrir le programme à côté d’eux, tout simplement.

Une aventure des Zamizen par quinzaine est un bon rythme. Et quand on a fini le cycle des aventures au niveau “découverte”, on peut reprendre dans l’ordre ou on veut, en avançant d’un niveau. La répétition est un élément clé pour ces apprentissages : n’hésitez pas à répéter, comme une bonne routine, les pratiques de calme et d’attention qui vous conviennent le mieux ainsi qu’aux enfants.

Les enfants sont très sensibles à la ritualisation, n’hésitez pas à créer des petites routines de début, milieu ou fin de journée en fonction de vos besoins – retour au calme ou remobilisation des énergies – et de ce que vous percevez du tempo de la classe.

Il est recommandé de commencer par visionner l’aventure en vidéo pour rentrer dans le sujet avec les enfants de manière amusante. Et de tout de suite enchaîner par le temps d’échange guidé avec la classe. 

Vous n’êtes obligé de rien 🙂 Utilisez (et réutilisez !) les activités que vous préférez et qui s’accordent le mieux au rythme de la classe. 

L’important c’est de favoriser l’expression des enfants et de ne pas hésiter à les “confirmer” en acquiesçant (je comprends que tu t’es senti …, c’est ainsi que tu as vécu les choses…).

La plupart du temps les enfants adorent retrouver Voltaire le chat et les Zamizen. Cependant certains peuvent être un peu mal à l’aise avec le fait de rester dans le calme, ou d’explorer leur propre monde émotionnel. La meilleure stratégie est de les laisser absolument libre de participer ou non (à condition de ne pas perturber le groupe, bien entendu 🙂

Vous pouvez aussi leur proposer de prendre un livre ou de faire une autre activité silencieuse. Et s’ils souhaitent finalement revenir, accueillez- les comme si de rien n’était. 

Vous avez besoin d’un écran et d’une enceinte. Le reste du matériel est fourni dans les ressources à imprimer sur le site ou dans le Kit matériel adressé directement à votre intention, à votre école.

 

Le kit comprend :

  • un manuel d’utilisation
  • Un livre CD pour la bibliothèque de la classe
  • Le jeu de carte des émotions
  • Un poster pour décorer la classe
  • Des cartes postales pour les enfants

Zamizen est un programme à impact. Cela signifie que les différents partenaires impliqués dans son déploiement – notamment les Collectivités Territoriales, les agences de l’État, les organismes financeurs …- attendent bien légitimement une évaluation des résultats de son utilisation sur le terrain.

L’évaluation d’impact s’effectue par le biais d’un questionnaire de fin d’année. Ce questionnaire ne vous demandera pas plus de 5 minutes. Ce n’est qu’avec votre participation et sur la base de vos évaluations que nous pouvons vérifier la bonne adéquation du programme à vos besoins et le faire évoluer en fonction de vos souhaits. Elle conditionne le renouvellement des abonnements dans les écoles.

Deux nouveaux rendez-vous de formation sont prévus environ 1 mois et 4 mois après vos débuts avec le programme dans votre établissement. Il est très important que vous puissiez y participer, pour permettre une meilleure appropriation du programme. C’est aussi l’occasion de partager entre collègues les bonnes pratiques, les astuces, les observations… et de s’encourager. 

D’autres questions ?

Envoyez-les nous à marie@zamizen.fr

Retour haut de page