Être attentif, pourquoi et comment ?

Qui ne s’est jamais épuisé à expliquer quelque chose à un enfant qui a la tête ailleurs ?

L’attention est un sujet de fond, récurrent pour les enseignants et les parents. Car nos chères petites têtes blondes appartiennent à une génération de zappeurs qui passent à toute vitesse d’un sujet à l’autre et peinent à se poser et à se fixer.

Caroline, enseignante experte (et adepte des neurosciences), vous partage ses trucs pour favoriser et stimuler l’attention des enfants !

mobiliser l'attention des élèves

L’attention, kezaco ?

Les mots “se concentrer” ou “être attentif” sont vides de sens pour les enfants, je le constate à chaque rentrée. Quelques précisions pour leur permettre de comprendre de quoi il s’agit.

L’attention est un geste mental volontaire, qui entre en concurrence avec d’autres activités involontaires, comme nous en faisons l’expérience lorsque nous rêvassons.

Notre cerveau étant mono-tâche – il ne peut évoquer qu’une seule chose à la fois – nous devons, pour apprendre, être capables de rester focus sur un seul sujet … pas toujours simple sur la durée avec la foule des évocations parasites qui bombardent notre cerveau.

Attention et mémorisation, la chaîne des gestes mentaux

Ce premier geste mental d’attention est une condition pour mettre en place un second geste : celui de la mémorisation. En effet, comment mémoriser quelque chose que l’on n’a pas vraiment écouté ? Impossible. C’est ce qui nous arrive parfois lorsque nous essayons de nous souvenir d’une info qui date parfois seulement de la veille, mais qui reste trop floue le lendemain pour être verbalisée, bien que nous soyons sûrs de l’avoir entendu…

Entendu ou écouté ? Une seule information ? Ou plusieurs simultanément ? Laquelle a gagné ? Peut-être pas celle dont nous avons besoin…

La mémorisation est un geste volontaire car elle nécessite d’évoquer le sujet auquel nous voulons porter attention à l’aide de représentations mentales, auditives, visuelles ou kinesthésiques.

Lorsqu’on explique concrètement à un enfant comment procéder pour évoquer, celui-ci réalise très vite l’efficacité de ces évocations et le fait que “l’information reste dans sa tête”.

Comment aider les enfants à être attentifs ?

Plusieurs conditions sont donc à remplir :

  • en premier lieu les intéresser…là aussi il y a des trucs et des astuces, qui ont fait leurs preuves, nous en reparlerons
  • puis les aider à rester focus (les pratiques de calme et d’attention peuvent bien les aider à entrainer leur “muscle attentionnel”)
  • enfin les encourager à faire des évocations dans leurs têtes, selon leur fonctionnement et leurs besoins… un secret bien gardé à divulguer sans modération !

Envie d’aller plus loin ?

Retrouvez Marc, créateur des Zamizen, et Caroline, enseignante en primaire et experte en neurosciences, le mercredi 23 novembre pour échanger sur le sujet. Inscrivez-vous vite 👉🏻 JE M’INSCRIS

Caroline Avry

Cet article a été rédigé par Caroline

lettre aux parents

Laisser un commentaire

Retour haut de page